Accident de train : le Minsante au chevet des victimes /

Accident de train : le Minsante au chevet des victimes

Publié le 23 Oct 2016  

En début d’après-midi du 20 octobre 2016,  le train 152 de la compagnie Camrail parti de Yaoundé pour Douala a déraillé à la gare d’Eséka faisant ainsi de nombreuses victimes. Le bilan provisoire au 22 octobre 2016 fait état de 590 blessés et 61 décès.
En réponse à cet incident malheureux, le Ministère de la Santé Publique, les secteurs apparentés, les Sapeurs-Pompiers, les ONG et le secteur privé ont organisé la gestion d’un afflux massif de victimes sur le site de l’incident et leur transfert dans les formations sanitaires des Régions du Littoral et du Centre.  
Une équipe médicale multidisciplinaire composée de chirurgiens, d’anesthésistes-réanimateurs, d’urgentistes et de psychologues travaille d’arrache-pied  pour assurer des soins appropriés aux victimes transférées dans les formations sanitaires de Douala et Yaoundé à savoir :
 Douala : Hôpital gynéco obstétrique et pédiatrique; Hôpital Général; Clinique Muna; Hôpital militaire; Centre Médical des Urgences de Douala ; Clinique IDIMED.
 Yaoundé : Centre des Urgences de Yaoundé ; Hôpital Central; Centre Hospitalier et Universitaire de Yaoundé ; Centre Médical de la police; Hôpital militaire.
Des personnes décédées, 03 ont été récupérées sur le site par leur famille ; 52 transférées dans les morgues de Yaoundé, dont 24 identifiées et déposées à la morgue de l’Hôpital Militaire à Ekounou et 28 non identifiées, conservées à celle de l’Hôpital Central de Yaoundé. Le processus d’identification des victimes par les familles est en cours sous l’autorité du Préfet du Mfoundi.
La prise en charge de certains blessés nécessitant  une transfusion sanguine, le Minsante appelle les populations du Cameroun à faire don de leur sang dans les structures ci-après:
- Hôpital Gynéco obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé ;
- Hôpital Laquintinie de Douala.

Les Ministres de la Santé Publique, des Affaires Sociales, de la Communication, ainsi que le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique et le Préfet du Mfoundi, ont été au chevet des blessés des Hôpitaux de Yaoundé (Hôpital Central, Hôpital Militaire et Centre Hospitalier Universitaire (CHU),  ce dimanche 23 octobre 2016.

Développement des infrastructures de santé, Dossier spécial, Actualités

CHRACERH : La féc...

Rechercher un document

Nos Partenaires