Accueil / Administration Centrale / Direction de la Lutte contre la Maladie / Hépatites virales lancement de la semaine nationale de lutte au Cameroun /

Hépatites virales lancement de la semaine nationale de lutte au Cameroun

Publié le 27 Jul 2016  

Le ministre de la santé publique, André Mama Fouda, a présidé le 26 juillet 2016 à l’hôpital central de Yaoundé, la cérémonie de lancement des activités de la semaine nationale de lutte contre les hépatites virales au Cameroun.

L’hépatite est une inflammation du foie. Le Cameroun est le deuxième pays après l'Egypte en Afrique qui porte le plus lourd tribut en ce qui concerne cette maladie.

Le gouvernement camerounais, en droite ligne avec les recommandations de l’OMS, a fait de la lutte contre les hépatites virales une priorité.  Dans son discours de lancement des activités, André Mama Fouda a rappelé que « la victoire dans la lutte contre les hépatites virales ne peut s’obtenir que par une mise d’accent sur la décentralisation du diagnostic et de la prise en charge globale clinique et psychosociale des patients souffrant d’hépatite virale, parce que ces malades ne sont pas seulement concentrés à Yaoundé et à Douala qui était jusque-là les principaux points de traitement ».

Au Cameroun, de nombreuses initiatives ont vu le jour depuis quelques années. Depuis 2011, le programme ACCESS a été accéléré avec l’introduction de l’interferon pégylé et la ribavirine ; chaque année le pays connaît un bond significatif grâce à des conventions signées avec les laboratoires à l’exemple de Hoffman Laroche. Par ailleurs depuis 2014, le Cameroun a engagé des négociations avec d’autres partenaires notamment Gilead, Mylan, Alere. L’aboutissement de celles-ci permet au Cameroun aujourd’hui d’avoir un accès universel aux traitements de l’hépatite C et B grâce aux prix qui sont abordables et à l’efficacité des molécules utilisées.

André Mama Fouda a salué le partenariat qui s’est construit patiemment autour du programme ACCESS et a remercié  au nom du gouvernement, tous les partenaires à l’instar de (l’OMS, ONUSIDA, Koïca, Roche, Hoffman laroche, Gilead Alere etc), qui œuvrent sans relâche pour aboutir à un consensus réduit sur le nombre d’indicateurs clés aux hépatites.

Le thème de l’édition 2016 de la journée mondiale de lutte contre les hépatites qui sera commémorée le 28 juillet 2016 dans le monde entier est « connaître l’hépatite : agir maintenant ».  Le but est de mettre en lumière les problèmes liés aux hépatites virales car les conséquences qu’ils représentent sont très grave allant d’une cirrhose à un cancer du foie.

Au cours de ladite cérémonie,  l’Agence de coopération Coréenne KOICA a remis un don de matériel de dépistage au Ministère de la Santé Publique. A cet effet, André Mama Fouda a exhorté les populations à avoir des comportements responsables afin d'éviter d'être contaminés ; se faire dépister, seul moyen de connaître son statut ; se faire vacciner contre l’hépatite  B si le test est négatif ; démarrer le  traitement quand votre médecin vous l’a prescrit, car la guérison est possible pour l’hépatite C.

Développement des infrastructures de santé, Dossier spécial, Actualités

CHRACERH : La féc...

Rechercher un document

Nos Partenaires