Accueil / Renforcement du système de santé / Développement des infrastructures de santé / Visite de travail du Minsante dans les Régions du Littoral et du Sud-Ouest /

Visite de travail du Minsante dans les Régions du Littoral et du Sud-Ouest

Publié le 07 Feb 2018  

Le Ministre de la Santé Publique a effectué du 05 au 06 février 2018, une visite de travail dans les régions du Littoral et du Sud-Ouest.

 

A Buéa, André Mama Fouda a visité le chantier du Centre hospitalier de Référence en construction, tandis qu'à Douala, il a fait le tour des différents services en réhabilitation à l'Hôpital Général, ceci, dans le cadre du plan d'urgence.

 

Sa mission s'est poursuivie dans le navire hôpital Mercy Ships où il a évalué le déroulement de la mission Humanitaire, avant de visiter les sites de prise en charge dans les hôpitaux (clinique dentaire et ophtalmique à l’Hôpital Laquintinie ; Hope Center situé à proximité de l'Hôpital de district de Nylon).

 

Réhabilitation de l'Hôpital Général de Douala:

 

Le Minsante s'est rendu dans les services de consultation externe, de radiothérapie, d'oncologie, de néonatalogie et de l'unité des brûlés. Même si l'on note une avancée dans les travaux, il n'en demeure pas moins que le chantier dans sa globalité piétine. " Les travaux évoluent. Certains axes sont déjà mis à la disposition de l'hôpital, notamment les consultations externes. D'autres zones vont être livrées d'ici la semaine prochaine. En outre, l'entreprise n'a pas encore rattrapé son retard (oncologie, radiothérapie, néonatalogie et unité des brulés), qui son encore en chantier. A cet effet, André Mama Fouda a donné de nouvelles directives (recruter pour l'accélération des travaux) afin de rattraper le retard déjà consommé pour qu'au soir de l'année 2018, le Cameroun ait à sa disposition, un bel hôpital prêt pour la coupe d'Afrique des nations 2019.

 

Construction du centre hospitalier de Référence de Buéa

 

Pour le chantier du centre hospitalier de référence de Buéa. Le Minsanté a demandé aux responsables de Alliances, en charge de ladite construction d’accélérer les travaux pour le respect du cahier des charges, afin que cet hôpital soit prêt pour la coupe d’Afrique 2019. Pour rappel, les travaux de cette formation hospitalière ont été lancés le 04 mai 2017.

 

Opération Mercy Ships :

 

Dans le navire hôpital, plusieurs présentations ont été faites en présence des directeurs généraux et directeurs des formations sanitaire du Cameroun sur la prise en charge des patients atteints de tumeurs importantes. Les patients soignés, ont pu retourner dans leurs familles respectives. Le Dr Gary Parker, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale du médical center de mercy Ships et d’autres spécialistes (ophtalmologies, dentaires et pied de bot) se sont pliés au même exercice. Le deuxième point abordé concernait celui de la formation. Le Minsanté a souhaité que cela se pérennise afin que d’autres patients puissent être pris en charge lorsque les humanitaires seront partis. Des propositions ont été faites par le comité local, pour la mise sur pied de centres d’excellence dédiés à l’ophtalmologie, à la chirurgie maxillo-faciale, aux fistules obstétricales et aux pieds bots, etc. Les directeurs des formations sanitaires du Cameroun ont quant à eux émis le vœu de voir la formation des médecins se poursuivre. Ils ont aussi souhaité qu’un système de prise en charge soit mis sur pied, pour venir en aide aux démunis car diront-ils, « ce sont des pathologies coûteuses ».

André Mama Fouda s’est rendu par la suite à l’hôpital Laquintinie de Douala où est logée la clinique dentaire et ophtalmique. Le Minsante et sa suite ont été satisfait du nombre de personnes opérées par la cataracte et ceux, pris en charge dans le cadre des soins dentaires.

 

Au niveau du Hope center, situé à proximité de l’hôpital de district de Nylon et dédié à la prise en charge des pieds bots (rétractation de certains muscles et de certains tendons de la jambe, associée à des malformations osseuses), André Mama Fouda s’est satisfait de ce qui a été fait jusque-là (25 enfants ont retrouvé la mobilité de leurs membres inférieurs après intervention chirurgicale). Le Ministre de la Santé Publique a lancé un appel à l’endroit des parents dont les enfants souffrent des pathologies (dentaires, ophtalmique et pieds bots), afin que leurs progénitures puissent être soignées gratuitement dans le cadre de cette mission humanitaire qui est rendue à son sixième mois sur le sol camerounais. Le navire Mercy Ships a accosté au Port Autonome de Douala le 17 Août 2017.

Développement des infrastructures de santé, Dossier spécial, Actualités

CHRACERH : La féc...

Rechercher un document

Nos Partenaires